GIM Database

Single keyword (optional)

Document Type

Country

Business Sector

Theme

Type of Organization

Role of the Poor

Millenium Development Goals

Language

Source

Constraints

Strategies

Approche et Principes

L’approche de l’initiative “Entreprendre au bénéfice de tous” cherche à démontrer comment les entreprises peuvent contribuer significativement au développement humain en intégrant les populations pauvres dans la chaîne de valeur en tant que consommateurs, producteurs, entrepreneurs ou employés (“modèles entrepreneuriaux inclusifs”). L’initiative GIM met en valeur des exemples d’entités privées qui sont parvenues avec succès à combiner poursuite de profits et d’impact social, qu’il s’agisse d’entrepreneurs sociaux, de petites et moyennes entreprises (PME), de grandes entreprises nationales, de corporations multinationales, ou encore de companies estatales ou d’organisations de la société civile.

L’approche GIM consiste à:

  • Etablir des partenariats avec des experts du Sud afin de générer et de partager connaissances et recherche;
  • Catalyser et tirer profit des ressources de partenaires stratégiques pour la mise en oeuvre de modèles entrepreneuriaux inclusifs sur le terrain; et
  • Construire un laboratoire de données empiriques sur les stratégies qui ont prouvé leur succès en matière de développement des marchés inclusifs, dans le but d’informer les deux objectifs ci-dessus mentionnés.

L’initiative GIM s’appuie sur 5 principes fondamentaux:

  • Cœurs de métier. Les modèles entrepreneuriaux que promeut l’initiative génèrent des richesses en fournissant ou en achetant des biens et des services aux populations pauvres. Les stratégies génératrices de revenus des organisations non gouvernementales sont incluses dans ces modèles. En revanche, les activités purement philanthropiques ou dont la viabilité commerciale ne peut être prouvée ne sont pas prises en compte, même si ce type d’activités a ses raisons d’être et est important pour le développement.
  • Portée internationale. L’initiative s’intéresse en particulier aux entreprises nationales des pays en développement, en tant qu’acteurs centraux dans la fourniture de biens, de services et d’opportunités d’emplois pour les pauvres. Pour dresser un état des lieux global, cinquante études de cas ont été commissionnées auprès de chercheurs et d’experts dans des pays situés aux quatre coins du monde, du Pérou au Kenya en passant pas les Philippines. Ce processus ascendant, qui s’appuie sur l’analyse de situations locales, doit permettre de créer un réseau de praticiens, de responsables politiques, d’entrepreneurs et d’acteurs de la société civile agissant pour le développement.
  • Mise en place d’un cadre pour le développement humain guidé par les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Le développement humain permet d’élargir les choix que les populations peuvent effectuer pour leur permettre de vivre la vie qu’elles souhaitent. Cette notion guide le travail du PNUD, lequel explore et applique le concept de développement humain depuis 1990 dans ses Rapports mondiaux sur le développement humain. L’initiative a également pour objet d’appliquer le concept de développement humain à l’intégration des populations pauvres sur les marchés, un concept axé sur la satisfaction des besoins élémentaires et sur  l’accès aux biens, services et aux opportunités de revenus qui permettront l’émancipation économique de ces populations. Elle montre aussi comment le secteur privé peut contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement.
  • Prise en compte des spécificités locales. L’initiative est modelée sur la capacité du PNUD à adapter ses Rapports mondiaux sur le développement humain pour mettre au point des programmes nationaux et promouvoir des changements de politiques dans des pays situés aux quatre coins du globe. Le bureau de pays du PNUD en Égypte a déjà publié un rapport national sur les solutions économiques pour le développement humain et encouragé la mise en place d’un dialogue multipartite à l’échelle locale.
  • Partenariat et approche multipartite. L’initiative a opté pour une approche multisectorielle et en réseau, reposant sur l’engagement d’un grand nombre de partenaires issus de différents environnements (des milieux universitaires aux spécialistes du développement et aux associations d’entreprises) et à l’avant-garde des réflexions sur l’entrepreneuriat et le développement. Les informations, les analyses et les outils créés par l’initiative seront tous publiés en ligne, où ils pourront faire l’objet de discussions et éventuellement de modifications par les parties intéressées.